L’expérience Fluid Shifts

« À bord de la Station, on n’arrête pas la recherche : ici Peggy et Oleg au travail sur l’expérience Fluid Shifts. Plus de la moitié des astronautes remarquent un changement de forme de leurs globes oculaires au cours d’une mission de longue durée. Les scientifiques pensent que cette réaction est due à l’impesanteur : en l’absence de gravité, les fluides de notre organisme se déplacent vers la tête. La pression dans notre cerveau augmente alors et donne une nouvelle forme à nos yeux. L’expérience Fluid Shifts consiste à mesurer la quantité de ce transfert liquidien vers le haut du corps et devrait nous aider à mieux comprendre ce phénomène. » Thomas PESQUET

L’étude de la combustion dans l’espace

Au programme du cycle 4 (5ème-4ème-3ème), la combustion est une transformation chimique qui produit du dioxyde de carbone et de l’eau. Celle-ci est étudiée au sein de l’ISS.

« La Station spatiale internationale dispose de nombreux équipements scientifiques de pointe. Ici Shane en plein entretien du compartiment qui nous permet de réaliser des expériences de combustion… sans risquer de mettre le feu à l’ISS. Dans le caisson, on brûle des mélanges chimiques et on obtient des données multiples sur leur comportement. L’ISS est le seul endroit où l’on peut « s’affranchir » de la pesanteur, ce qui permet d’étudier la physique de la propagation d’une flamme, sans être gêné par la gravité. Ce genre de recherche permet de mettre au point des moteurs et carburants plus efficaces et moins nocifs pour l’environnement, tout comme d’améliorer nos connaissances sur la sécurité contre les incendies. » Thomas PESQUET