Les SPHERES « Synchronised Position Hold, Engage, Reorient, Experimental Satellites »

« Encore une vidéo en accéléré (malheureusement, on ne travaille pas à cette vitesse en vrai…) : avec Andreï nous avons préparé les SPHERES (« Synchronised Position Hold, Engage, Reorient, Experimental Satellites », ce qui donne un acronyme très commode en anglais). Il s’agit de sortes de satellites d’intérieur de forme sphérique. Ils peuvent flotter librement dans la Station spatiale internationale grâce à du gaz comprimé. Voir comment ils se comportent en impesanteur permet de tester à moindre coût et sans risque des mécanismes pour de futurs satellites (notamment un système d’amarrage, pour relier deux engins spatiaux).

C’est également l’occasion de mettre à l’épreuve de nouveaux algorithmes pour calculer la profondeur de champ en utilisant une seule caméra, ce qui améliorerait grandement les capacités d’un satellite en orbite en télédétection, par exemple.

Nos SPHERES sont également utilisés pour des projets pédagogiques dans le cadre d’une compétition pas comme les autres… le seul tournoi international qui se déroule dans l’espace ! Des collégiens et lycéens du monde entier ont programmé les engins sphériques et les ont fait se combattre grâce à des logiciels de virtualisation. Les finalistes ont gagné le droit de faire exécuter leur code dans la Station spatiale pour s’affronter pour de vrai. La dernière manche est à suivre aujourd’hui cet après-midi à l’adresse ci-dessous. Peggy et Andreï superviseront l’evénement, pendant que je m’occuperai du départ de l’HTV-6 avec Shane dans la Cupola , à peu près au même moment. » Thomas PESQUET

Lancement de satellites depuis la station spatiale

Des petites vidéos expliquant la préparation et le lancement de satellites depuis la station spatiale. Les Cubesats ont demandé énormément de travail et d’investissement de la part de professeurs, étudiants et ingénieurs aux quatre coins du monde et constituent des plateformes de test pour de nouvelles technologies de pointe.

De l’électrostatique dans l’espace…

« Préparation du four à sustentation électrostatique (Electrostatic Levitation Furnace en anglais, ou ELF), un des équipements japonais de pointe de la Station. Il nous permet de mettre en suspension des métaux dans les airs grâce à l’électricité statique. On observe alors leur comportement au moment où ils fondent puis se solidifient.

C’est ce qui fait toute la différence avec les expériences réalisées au sol : en impesanteur, on peut se passer totalement des moules qui viennent d’habitude contenir et retenir les métaux dans les laboratoires sur Terre. Il est donc beaucoup plus facile d’observer et de comprendre les phénomènes de fusion et de solidification dans l’espace, sans un environnement contraignant qui cache ou falsifie les données.

Toujours pour mener des expériences en métallurgie, on a un autre four dans le laboratoire européen Columbus qui, lui, a recours à des électroaimants pour mettre en suspension les métaux. Avec ces deux équipements, la Station spatiale est le laboratoire rêvé pour développer les métaux du futur. » Thomas PESQUET