Ecoute du contact entre Thomas PESQUET et les élèves du collège d’ALLASSAC

Aujourd’hui, mercredi 4 Janvier 2017, à 12h16, a eu lieu l’échange entre Thomas PESQUET et les élèves du collège d’ALLASSAC. Voici la vidéo… Bonne écoute!!!

 

Concours d’écriture lancé depuis l’espace!

« Pilote et astronaute, j’ai aussi été inspiré dans ma jeunesse par Saint-Exupéry qui a écrit Le Petit Prince, l’histoire d’un jeune garçon qui voyage de planète en planète. En hommage à Antoine de Saint-Exupéry, l’aviateur écrivain qui a inspiré plusieurs générations d’enfants et d’adultes, je vous invite à emmener le Petit Prince sur une nouvelle planète, où il fera à nouveau une surprenante rencontre… » Thomas PESQUET

Bonne année 2017!!!

« L’équipage de l’Expédition 50 à bord de la Station spatiale internationale vous souhaite une bonne année ! Si on a pu célébrer le passage à 2017 sur trois fuseaux horaires différents (Russie, France et États-Unis), c’est parce que des pays ont décidé il y a quelques années de croire en une certaine idée de l’avenir, convaincus que la science, la technologie, l’exploration pacifique et par-dessus tout la coopération internationale pouvaient contribuer à rendre le monde meilleur. Ils pensaient que s’unir autour d’un objectif ambitieux ne pourrait qu’être bénéfique pour leurs citoyens. Et ils avaient raison : nous voilà dans l’ISS pour apporter notre contribution à travers les expériences scientifiques réalisées ici.

Chaque nouvelle année amène de nouveaux défis, et pas des moindres pour 2017 : la lutte contre le changement climatique, un meilleur partage des ressources dans le monde, l’accès à une éducation digne de ce nom pour tous les enfants, le respect des droits des femmes. Pour aller de l’avant, nous avons besoin de tout le monde : on essaye de faire notre part tous les jours sur l’ISS en tirant le meilleur parti de nos compétences. Et vous, comment comptez-vous agir en 2017 ? » Thomas PESQUET

happy_new_year_iss

Mannequin challenge au sein de l’ISS!!!

« Dimanche, c’est notre jour de repos et on a le temps de s’amuser un peu avec l’impesanteur… Tout l’équipage s’y est mis pour vous offrir le seul « mannequin challenge » de l’espace et par la même occasion une petite visite de la Station spatiale internationale ! On dirait un mélange de science-fiction et de cinéma d’anticipation, non ? » Thomas PESQUET

La préparation de la sortie extravéhiculaire

« Lors de nos sorties extravéhiculaires, nous sommes toujours attachés à la Station, exactement comme des alpinistes en Via Ferrata. Si jamais on lâchait prise, une de nos longes nous retiendrait et nous empêcherait de dériver. En situation d’urgence, si tous les autres moyens échouaient, on pourrait utiliser des mini jetpacks (opportunément appelés SAFER) qui nous permettent de nous propulser vers la Station au moyen d’un joystick rudimentaire, de gaz comprimé et d’un peu de sang-froid. La règle d’or pour éviter de telles circonstances : il faut toujours être attaché par au moins un des câbles à notre disposition. Le jetpack doit donc rester un dernier recours. SAFER n’a jamais été utilisé, à part pour le tester, et ni Shane ni Peggy ni moi n’avons l’intention d’être le premier ! Pour s’exercer au scénario d’auto-sauvetage, on a recours à la réalité virtuelle, sur Terre (à la NASA) comme dans l’espace ! Ici Shane fait de son mieux pour surpasser George Clooney dans le film Gravity ! » Thomas PESQUET

shane_sortie